Rechercher

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Dernière mise à jour : 27 févr.

On les connaît sous le nom de blessures émotionnelles, blessures d'enfance, ou encore blessures de l'âme pour les plus spirituels.


Quel que soit le nom qu'on leur donne, nous sommes tous habités par au moins deux d'entre elles. Leur intensité et leur impact varient en fonction de nos expériences. Elles naissent d'ailleurs au cours des premières années de notre vie, et indépendamment des faits ce serait plutôt notre ressenti vis-à-vis de la situation qui les ferait émerger.


Comme le dit Lise Bourbeau dans son livre "La guérison des 5 blessures"

C'est toujours notre perception ou notre interprétation des faits qui cause notre souffrance et non ce que quelqu'un est ou fait.

Ces blessures vont progressivement mettre en place des mécanismes de défense qui tentent de nous empêcher de souffrir en évitant de nous montrer tels que nous sommes. Cela va évidemment créer des frustrations et conflits intérieurs car nous ne pouvons vivre indéfiniment sous un masque sans en souffrir également.


Le rejet

Éveil de la blessure : entre la période de conception et 1 an, lorsqu'un enfant se sent rejeté par le parent du même sexe et ne croit pas légitime d'exister.


Comportements types de la personne souffrant de blessure de rejet :

  • manque d'estime d'elle-même, tendance au perfectionnisme

  • sentiment de différence et d'incompréhension par rapport aux autres (se demande ce qu'elle fait sur Terre, dans un groupe, dans sa famille...)

  • convaincue que sans elle ça ne changerait pas grand chose

  • fuite, isolement...

L'abandon


Éveil de la blessure : entre 1 et 3 ans, lorsqu'un enfant se sent abandonné ou peu soutenu par le parent du sexe opposé.


Comportements types de la personne souffrant de blessure d'abandon :

  • peur de la solitude, dépendance affective

  • sentiment de tristesse profonde inexpliqué

  • tendance aux mélodrames pour attirer l'attention

  • en recherche permanente de preuves d'amour et de compliments...

L'injustice (liée à la blessure de rejet)


Éveil de la blessure : entre 4 et 6 ans, lorsqu'un enfant souffre de la froideur du parent du même sexe et qu'il ne peut s'exprimer tel qu'il est (notamment sa sensibilité).


Comportements types de la personne souffrant de blessure d'injustice :

  • ne se montre que sous son meilleur jour même lorsque ça ne va pas, minimise ses problèmes devant les autres

  • dans l'action permanente même malade

  • contrôle ses émotions pour ne pas les laisser voir

  • tout doit être juste, justifié et justifiable...

La trahison (liée à la blessure d'abandon)


Éveil de la blessure : entre 2 et 4 ans, lorsqu'un enfant se sent trahi ou manipulé par le parent du sexe opposé (promesses non tenues, mensonges...).


Comportements types de la personne souffrant de blessure de trahison :

  • méfiant et exigeant envers les autres, besoin de les diriger

  • recherche la performance, la responsabilité et la reconnaissance

  • tendance au mensonge pour se protéger mais ne tolère pas le mensonge d'autrui

  • difficulté à accepter les imprévus...

L'humiliation

Éveil de la blessure : entre 1 et 3 ans, lorsqu'un enfant se sent limité dans le développement de son plaisir physique par un parent ou les deux.


Comportements types de la personne souffrant de blessure d'humiliation :

  • besoin d'alléger la souffrance des autres avant la sienne

  • refoule ses envies et ses ressentis, en a honte

  • se bride et se pose des limites (la liberté lui fait peur)

  • tendance à se réfugier dans la nourriture...


Pour aller plus loin

Relevez les différents schémas mentaux-émotionnels-comportementaux que vous répétez régulièrement.

Visionnez ma vidéo https://fb.watch/bnqD6qgNX_/ et découvrez mes 3 questions pour identifier vos blessures.


Idées lectures "Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même" - Lise Bourbeau

" La guérison des 5 blessures" - Lise Bourbeau

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout